Le parcours pour rentrer en test

  1. Suivre  la formation « DEPART » : Émergence projet. D’une durée de 9 semaines elle débute à l’automne et permet au stagiaire d’établir le plan d’action pour lancer son activité.  Après l’avoir suivi, le porteur de projet qui souhaite toujours rentrer en test doit :

2. Définir sa demande d’entrée en test :

Plusieurs statuts possibles :

  • En » Contrat d’Appui au Contrat d’Entreprise » (CAPE) (maintien des allocations chômage et minima sociaux) pour les personnes qui se testent à Eurre ou en pépinière décentralisée
  • En stage de Test d’activité agricole Sous le « Statut de la Formation Professionnelle » (indemnisation d’environ 600 €/mois max) (nouveau, à partir de janvier 2016)
  • Accompagnement projet pour des personnes qui s’installent directement (par exemple dans le cadre d’un conventionnement avec Valence Romans Agglo) ou dont le CAPE est porté ailleurs (par un agriculteur par exemple)

Plusieurs lieux possibles :

3. Suivre  la formation courte  de « Préparation à l’entrée en test d’activité agricole ».  D’une durée 4.5 jours, elle se clôture par un jury qui évalue la pertinence pour le porteur de projet de rentrer en test, ainsi que la viabilité économique, humaine, et matérielle de son test.

4. Définition plus précise des conditions du test, rédaction et signature des contrats

5. Mise en place d’un accompagnement adapté aux besoins

6. Démarrage du test

 

Espace Test Agricole – Transmettre la terre et les savoirs