la formation DEPART : Dynamiser son Envie de Projet Agricole et Réussir par le Test

En 2017 il y aura 2 sessions de la formation DEPART (sous réserve d’un nombre d’inscrits suffisant) :

  • en mars-avril 2017
  • en septembre-octobre 2017

Vous souhaitez en savoir plus?  

Rendez vous à une des réunions d’information qui ont lieu sur la ferme d’Eurre:

  • mercredi 4 janvier de 14h à 16h
  • jeudi 19 janvier de 10h à 12h
  • mardi 7 février de 10h à 12h
  • lundi 20 février de 14h à 16h

Inscriptions aux réunions d’infos et renseignements auprès de la formatrice Béatrix Vérillaud -06 74 47 40 87


Cette formation vient en complément des dispositifs agricoles existants sur le territoire. Elle vise à l’émergence du projet. Elle permet à des publics variés de formaliser leur idée, de la confronter à la réalité et de la transformer en projet concret ou de formaliser une réorientation en construisant leur plan d’action. C’est une aide pour piloter sa transition.

Béatrix Vérillaud, la formatrice et la promotion 2015 en plein travail
Béatrix Vérillaud, la formatrice et la promotion 2015 en plein travail

Des réunions d’informations auront lieu au printemps, vous retrouverez les dates des réunions d’infos et les modalités pour s’y inscrire sur cette plaquette.

La formation DEPART est ouverte aux porteurs de projet de la région Auvergne Rhône-Alpes et PACA  souhaitant se tester avec d’autres espaces test que les Compagnons de la Terre.


Plus de détails sur la formation :

La formation DEPART a été mise au point par les Compagnons de la Terre en 2013, la première session ayant eu lieu à l’automne 2014.

Elle permet d’accueillir 13 à 15 personnes, qui envisagent de développer une activité agricole. Chacun va mettre en lumière ses véritables motivations, réfléchir à la faisabilité et construire un plan d’action pour l’année à venir. Pour ceux dont le projet d’installation se confirme le travail portera sur les lacunes pour le conforter.

Elle comporte une alternance de formation en salle et de stages en exploitation.

Un accompagnement permanent des animateurs du stage est prévu pour personnaliser au maximum l’action. Deux aspects sont primordiaux :

  • la dimension humaine qui intègre en permanence le projet de vie à la réflexion sur son projet professionnel ; chacun est invité à se mettre en accord avec ses envies profondes, ses valeurs et ses représentations. C’est ce qui permettra de faire émerger son projet.
  • la force du groupe est une entrée vers la notion de compagnonnage : le groupe devient une ressource pour chacun des participants, il facilite la création de liens qui peuvent se poursuivre à l’issue de la formation.

Un travail sur les représentations pour sortir des idées reçues et éclaircir ses motivations permettra à chacun d’identifier, de vérifier l’adéquation de son projet agricole avec ses aspirations et son projet de vie. Certaines personnes peuvent être amenées à faire le deuil de cette idée et à se réorienter.

En fil rouge, le principal travail se focalise sur leur projet afin d’établir un plan d’action à l’issue de la formation. Certains candidats pourront être amenés à repartir en formation, par exemple pour valider un BPREA, d’autres peuvent décider d’effectuer un passage en test si c’est judicieux et adapté à leurs besoins ou de s’installer directement.

  • La formation est axée sur la pratique, avec 3 semaines de stage sur 3 sites différents. Chaque stagiaire aura à trouver au moins deux lieux de stage car une semaine peut se faire sur la pépinière des Compagnons. Les temps de formation en salle, situés après ces stages, comprennent un temps collectif de retour d’expérience pour amplifier et consolider les apprentissages.
  • La formation est orientée « bio » et souhaite promouvoir des installations respectueuses de l’environnement (agroécologie, permaculture, agroforesterie, maraîchage sur sols vivants et biodynamie). Un module est consacré à ce sujet de façon à donner des clés pour comprendre et respecter le milieu naturel sur lequel s’implante l’activité agricole.
  • Une autre difficulté, souvent identifiée chez les porteurs, est d’intégrer les contraintes de entrepreneuriat. Cela oblige à adopter une posture très différente de celle d’un salarié et nécessite la prise en compte de critères non agricoles pour gérer son entreprise de façon viable et durable. Un module en présente les incontournables.

Les candidats sont informés que s’inscrire à la formation n’engage pas les Compagnons de la Terre à les accueillir en test, pas plus que cela ne les oblige à formuler une candidature pour entrer en test…


 

Financementlogo VIVEA

Le coût de la formation est pris en charge par le fond de formation aux agriculteurs VIVEA.

Le stagiaire doit être en mesure de fournir son attestation VIVEA lors de son inscription à la formation. Cette attestation est délivrée aux porteurs de projet d’installation agricole,  suite à leur passage au Point Accueil Installation de la Chambre d’Agriculture de la Drôme.

 

Espace Test Agricole – Transmettre la terre et les savoirs