Nicolas Dallet – Drôm’d’abeille

logo drom'd'abeille« Se lancer en apiculture… c’est pas c’qu’on croit ! » dirait ma chère grand-mère. Et oui, la vie en jaune et noire est loin d’être rose ! Pas étonnant, par les temps qui courent, compte-tenu de tous les aléas naturels, climatiques, mais surtout anthropiques qui impactent nos amies les avettes ! C’est précisément face à ce défi que j’ai envie d’œuvrer. Apporter ma petite goutte d’eau dans ce grand projet de la vie, à l’image du petit colibri… c’est ça l’esprit « Drom’d’abeille » !


MES ZZZ’OBJECTIFS

Créer ma pluri-activité apicole indépendante vient nourrir plusieurs objectifs personnels et professionnels :

  • Evoluer en lien avec la nature dans la sobriété et en prenant du plaisir
  • Produire et transformer miel et propolis dans le respect de l’abeille et de l’environnement
  • Etre acteur de l’économie locale soutenable et être en lien avec ceux qui savourent mes produits
  • Développer une activité de services en sensibilisant aux enjeux liés au monde de l’abeille et à l’Environnement


 

MES ZZZ’ACTIVITES

1/ PRODUCTION

rucher drom'd'abeilleJ’élève une centaine de colonies en ruches Dadant dans le grand crestois et valentinois. Mes p’tites abeilles collectent nectar, pollen, résines végétales et autres merveilles de la nature pour la joie de nos papilles et de notre santé.

rucher 2 drom'd'abeilleEn parallèle, un petit rucher « expérimental » d’autr’ruches (!) d’ici et d’ailleurs est en train de voir le jour : ruche-tronc, paille, argile, Warré, kényanne… Cela m’aide à explorer d’éventuelles alternatives aux standards productivistes actuels. Quoiqu’il arrive, mon objectif est de mettre en œuvre une apiculture qui soit davantage en accord avec mes valeurs… En attendant, les compromis sont de mise !


2/ TRANSFORMATION 

Valoriser mon travail et les produits de la ruche par la diversification fait vraiment partie de mes motivations. Je compte développer progressivement une gamme de produits dérivés :

  • Savons au miel, cire et propolis
  • Teinture mère de propolis : pour désinfecter les bobos et prévenir des gros « rhubes » (et la propolis recelle encore bien d’autres vertus)
  • Bougies diverses et variées
  • Miels « arrangés » : surprise, surprise !
  • Baume à lèvre à la cire d’abeille
  • Déodorant stick à base de produits naturels dont miel et cire !

3/ ANIMATION PEDAGOGIQUE

pédagogie drom'd'abeilleJe propose des animations pédagogiques autour de l’abeille auprès de publics divers. Une complémentarité qui donne davantage de sens à mon activité. Scolaires ou grand public, structures sociales diverses, IME, EHPAD, maisons de retraite, comités d’entreprises, campings… Je m’adapte facilement à tout type de public et à la demande. Je me suis créé au fil des années une mallette d’outils pédagogiques que je continue d’enrichir chaque année, alimentée par mon expérience.

Je suis également disposé à accompagner l’installation de ruches en entreprises, sur les toits des administrations… ou des prisons ?! Autant d’idées en gestation.

Un petit extrait vidéo pour la route ?! Cliquez ici !!!!

Capture film

Un grand merci au passage à Florent et Adrien du projet de film Miel En Banlieue (http://mielenbanlieue.blogspot.fr/) qui ont tourné ces images et réalisé le montage.


ET SI VOUS ZZZ’AUSSI VOUS PRENIEZ LA MOUCHE ?!

Que ce soit pour savoir où (et quand !) trouver mes produits, organiser des animations et interventions pédagogiques autour de l’abeille, échanger autour de l’apiculture, m’appeler parce qu’un essaim est arrivé dans votre jardin…. Contactez-moi ! Et quoiqu’il arrive, si quelque projet autour de l’abeille vous intéresse, qu’il soit plutôt « classique » ou innovant, n’hésitez pas à m’en faire vent.

Drôm’d’abeille

nicolas.dallet@yahoo.fr

06.72.10.53.15


BONUS TRACABILITE DU PRODUCTEUR :

MAIS… D’OU QU’IL VIENT, LUI ?!

nicolas dallet - drom'd'abeille
Elevé en
Bretagne en plein air (au pays de la production porcine intensive, c’était plutôt une chance), le p’tit Nicolas a eu une enfance heureuse bercé par les galettes et les embruns (bon, d’accord, le crachin breton), la musique, les voyages… Puis il a voulu continuer de voir du pays. D’un BTS Gestion et Protection de la Nature à une Licence professionnelle en Accompagnement et Coordination de Projets Humanitaires, le voilà parti sur les routes de la vie… qui l’amenèrent, entre autres, du Golfe du Morbihan au Golfe du Mexique, de Bordeaux à Panama, de Vannes à la Havane, de Saint Jacques de Compostelle à Crest, de Guanajuato à la région parisienne… pour enfin s’installer dans son actuel petit coin de paradis : la Drôme ! Un coup de cœur pour ce territoire dynamique où il a décidé d’ancrer son activité, qui prend là tout son sens. Un sens à ses valeurs et son engagement.

Sa relation avec les abeilles ? Une histoire d’amour qui a commencé à son retour du Mexique. Enfin non en fait, pas exactement, car plus jeune, il lui arrivait exceptionnellement d’aider son père à s’occuper des quelques ruches que ce dernier avait au fond du jardin… Curieusement sans plus d’intérêt que ça ! Mais quand des graines sont semées, un jour elles finissent par germer. Il en remercie sa famille au passage, qui lui a toujours apporté une présence bienveillante et un soutien encourageant.

La mouche le piqua réellement des années plus tard quand il a été amené à réaliser des animations apicoles au sein de la ferme pédagogique d’Ecancourt (95) où il a travaillé pendant plusieurs années. Bénévole actif d’une association apicole en parallèle, il gérait avec d’autres membres le rucher de la ferme ainsi que ses quelques colonies en tant qu’apiculteur de loisirs. Sa rencontre avec Jean-Paul et Corine, apiculteurs engagés au grand cœur, est venue alimenter sa passion grandissante.

Puis il a travaillé avec un apiculteur du Vexin (60) en le secondant à la production et la commercialisation sur les marchés. Il a aussi beaucoup appris auprès d’apiculteurs amateurs avec qui il a toujours été en lien. Parallèlement à cela, il a commencé à constituer son cheptel, essentiellement à partir de cueillette et en divisant ses colonies. Aujourd’hui, il travaille quelques heures par semaine avec un apiculteur du coin (26) auprès de qui il apprend encore beaucoup.

Il a enrichi son parcours par quelques formations complémentaires comme le BPREA Apiculture (Vesoul, 70). Par ailleurs, son chemin a beaucoup été marqué par le fil rouge de l’animation et du monde pédagogique, ce qui l’amena entre autres à réaliser son BAFA (Brevet d’Aptitudes aux Fonctions d’Animateurs) et travailler auprès de jeunes en tant qu’animateur au sein de différentes structures et publics durant plusieurs années. Il travailla également comme assistant d’éducation en collège et lycée ou encore comme instituteur à l’école du Colibri (Centre agroécologique des Amanins, 26) durant l’année scolaire 2009/2010.

Il y a dans le métier d’apiculteur tout ce qu’il recherche : lien étroit avec la nature et l’animal, travail en extérieur/atelier/miellerie, production et transformation de divers produits, commercialisation, communication, travail manuel, gestion… sans oublier le volet pédagogique. Bref, une polyvalence qui lui convient comme un gant – d’apiculteur bien sûr.

Sacré challenge que de se lancer en apiculture aujourd’hui, mais il espère bien relever le défi ! Parce qu’elles sont tout simplement indispensables à la vie, nos p’tites « bzi bzzzi » !

Espace Test Agricole – Transmettre la terre et les savoirs